Politique

Union africaine : qui Hollande a-t-il vu à Addis-Abeba ?

François Hollande à son arrivé à Addis-Abeba, le 25 mai.

François Hollande à son arrivé à Addis-Abeba, le 25 mai. © Bertrand Langlois/AFP

Malgré l’organisation quelque peu chaotique du cinquantenaire de l’Union africaine, le 25 mai à Addis-abeba, François Hollande a pu multiplier les entretiens bilatéraux avec ses homologues du continent.

Invité aux festivités du cinquantenaire de l’Union africaine (UA), à Addis-Abeba, le 25 mai, et contraint de patienter plusieurs heures durant au Millenium Hall en raison d’une organisation chaotique, François Hollande a multiplié les apartés avec ses pairs : Hailemariam Desalegn, le Premier ministre éthiopien ; Nkosazana Dlamini-Zuma, la présidente de la Commission de l’UA ; Goodluck Jonathan, le chef de l’État nigérian (avec lequel il a parlé de la sécurité au Sahel) ; Macky Sall, Salvar Kiir et Ismaïl Omar Guelleh, les présidents sénégalais, sud-soudanais et djiboutien ; Abdelmalek Sellal, le Premier ministre algérien, et Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. En revanche, c’est par téléphone que, trois jours plus tard, il a évoqué le dossier syrien avec l’Égyptien Mohamed Morsi.

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte