Politique

Algérie : Bouteflika sous l’oeil de Hollande

Extrait de l'entretien diffusé le 11 juin. © DR

La première apparition télévisuelle d'Abdelaziz Bouteflika, le 12 juin, depuis son lieu de convalescence à Paris, a donné lieu à toutes les spéculations, notamment sur la mise en scène au cordeau de la séquence vidéo. Qui souffre pourtant d'une petite faille. Explication.

Les images du président Abdelaziz Bouteflika filmées le 11 juin dans l’ancienne apothicairerie de l’hôtel des Invalides, à Paris, en compagnie de son Premier ministre et de son chef d’état-major, ont été montées au siège de la télévision nationale avant d’être diffusées, le lendemain, dans les journaux du soir. Sur la vingtaine de minutes de rushs rapportés par deux cameramen, les responsables de l’ENTV ont décidé de n’en diffuser que 2 min 46 s.

>> Les images d’Abdelaziz Bouteflika diffusées par la télévision nationale algérienne

Ces images n’ont fait l’objet d’aucune manipulation, assure à Jeune Afrique un cadre de la télévision. Manque de vigilance ou étourderie ? La séquence où l’on distingue, accroché au mur de l’apothicairerie, le portrait officiel du président Hollande n’a pas été coupée au montage. Résultat : le cliché fait le buzz sur les réseaux sociaux et provoque moqueries et consternation chez les Algériens.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte