Politique

Présidentielle malgache : Vital a les moyens

Mis à jour le 26 juin 2013 à 17:20

Actuellement fixée au 23 août, sans que cette date soit définitive car déjà plusieurs fois reportée, la course à la présidence à Madagascar réserve son lot de suprises ainsi que son lot de candidats. Parmi eux l’ancien Premier ministre, Camille Vital.

On ne sait toujours pas quand aura lieu l’élection présidentielle à Madagascar, mais cela n’empêche pas les états-majors des principaux candidats d’être sur le qui-vive. Ainsi Camille Vital, l’ancien Premier ministre, qui fait toujours office d’ambassadeur à Genève (bien qu’il s’y montre peu), ne lésine pas sur les moyens. Dans le quartier d’Andraharo, son QG, un imposant bâtiment de deux étages, qui fut longtemps le siège d’une banque, ne passe pas inaperçu. C’est que le candidat bénéficie de précieux soutiens, notamment des Karanes (Indo-Pakistanais) les plus influents de l’île et de Mamy Ratovomalala, l’ancien ministre des Mines, qui est aujourd’hui son directeur de campagne. Autre entrepreneur à succès, Mamy Ravatomanga l’a en revanche lâché au profit d’Andry Rajoelina, son mentor de toujours.