Politique

Mali : le Premier ministre Choguel Maïga en « repos forcé »

Le Premier ministre malien a été placé en « repos forcé » suite à un accident vasculaire cérébral.

Par
Mis à jour le 14 août 2022 à 08:20

Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga, le 30 juin 2021. © BASTIEN LOUVET / BRST / SIPA

« Après quatorze mois de travail sans répit, le Premier ministre, chef du gouvernement, Choguel Kokalla Maïga, a été mis en repos forcé par son médecin », a annoncé la primature malienne sur les réseaux sociaux, confirmant une information de Jeune Afrique. Le Premier ministre « reprendra ses activités la semaine prochaine Insh’Allah », précise le communiqué.

Choguel Kokalla Maïga a été victime d’un accident vasculaire cérébral, selon plusieurs sources concordantes qui ont confirmé l’information à Jeune Afrique. Le Premier ministre malien, âgé de 64 ans, a été soigné par des médecins de la clinique Pasteur de Bamako, qui l’ont enjoint à un « repos forcé » immédiat.

À Lire Mali : Choguel Maïga, seul contre tous ?

Nommé Premier ministre de la transition le 17 juin 2021 par Assimi Goïta, Choguel Maïga est l’une des figures les plus controversées du régime de transition.

Contexte politique

Son hospitalisation intervient dans un contexte politique compliqué, tant sur le plan régional que sur la scène intérieure.

Issu des rangs du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), il fait face depuis plusieurs mois à des critiques de la part de ses anciens alliés. Le mercredi 3 août, une large frange du mouvement avait ainsi annoncé ne plus reconnaître « l’autorité du comité stratégique du M5-RFP dirigé par Choguel Kokalla Maïga ».