Politique

France-Russie : Ouattara, Goïta, Sassou Nguesso… Les cibles et alliés de Paris et de Moscou

Sur le continent, chaque État semble classé en fonction de son positionnement sur le conflit en Ukraine et de sa proximité avec l’ancienne puissance coloniale d’un côté, le Kremlin de l’autre.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 octobre 2022 à 11:20

(de g. à dr.) Mohamed Bazoum, Alassane Ouattara, Emmanuel Macron, Macky Sall, Vladimir Poutine, Denis Sassou Nguesso, Paul-Henri Sandaogo Damiba et Faustin-Archange Touadéra. © MONTAGE JA

Dans cette sorte de cartographie des relations entre la France, la Russie et les différents États africains, nulle surprise de voir le Malien Assimi Goïta et le Centrafricain Faustin-Archange Touadéra bénéficier des bonnes grâces de Moscou. Les deux pays accueillent sur leur sol des mercenaires de la société russe Wagner et s’attaquent régulièrement aux intérêts français. À l’inverse, ils sont particulièrement ciblés par la France, qui a perdu, à Bamako et Bangui, l’influence qu’elle a longtemps eue.