Politique

Présidentielle malienne : qui a fixé la date du premier tour au 28 juillet ?

Par
Mis à jour le 24 juillet 2013 à 16:00

Dioncounda Traoré a affirmé qu’il avait lui même choisi la date du 28 juillet pour la présidentielle malienne. Mais n’a-t-il vraiment subi aucune pression de la France ?

Le président Dioncounda Traoré dit-il la vérité quand il soutient que c’est lui qui a choisi la date du 28 juillet pour le premier tour de l’élection présidentielle ? Rien n’est moins sûr, selon plusieurs sources à Bamako. Après avoir écouté les partisans du report, il leur a, le 28 juin, annoncé que le premier tour était repoussé au 28 octobre, ce qui permettrait selon lui à l’administration d’achever son déploiement à Kidal, et le second au 10 novembre.

Quarante-huit heures plus tard, ce même Dioncounda Traoré a annoncé que le calendrier initial était maintenu. Que s’est-il passé entre-temps ? « Il a subi d’énormes pressions » en provenance de Paris et de Yamoussoukro, confie sous le sceau de l’anonymat un collaborateur du président. l