Société

Côte d’Ivoire : la RTI fait sa mue

Le passage au numérique influence l’organisation de la RTI, la Radiodiffusion télévision ivoirienne. Un secrétariat général fort devrait bientôt se substituer aux postes des deux directeurs généraux adjoints.

Mis à jour le 26 juillet 2013 à 17:17

Dans la perspective du prochain passage à la radio et à la télévision numériques, la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) va modifier son organigramme. Ahmadou Bakayoko, l’actuel directeur général, souhaite supprimer les deux postes de directeurs généraux adjoints et les remplacer par un secrétariat général fort – ce qui était déjà le cas au temps de Laurent Gbagbo. Il a obtenu le feu vert du conseil d’administration, que préside le journaliste Pascal Brou Aka, mais doit tenir compte des réserves d’Affoussiata Bamba-Lamine, la ministre de la Communication, à la nomination au secrétariat général de la journaliste Habiba Dembélé-Sahouet. Autre réforme majeure, la création au sein de la RTI d’une société de diffusion et de production qui sera pilotée par Adama Yéo, actuel directeur général adjoint.