Actualités

Guinée-Mali : quelles retombées économiques espérer de la coopération entre Conakry et Bamako ?

À l’initiative de Mamadi Doumbouya, cinq ministres maliens ont participé, le 4 août à Conakry, au conseil des ministres. Si l’élan de coopération entre les deux voisins ne semble pas avoir été bridé par la levée des sanctions de la Cedeao, les difficultés croissantes auxquelles font face les chauffeurs routiers en Guinée pourraient compliquer la situation.

Réservé aux abonnés
Par - à Conakry
Mis à jour le 7 août 2022 à 11:15

Assimi Goïta (g.) et Mamadi Doumbouya. © Montage JA : Annie Risemberg / AFP ; Cellou Binani / AFP

Le 27 juin, à Bamako, le colonel Assimi Goïta reçoit dans la salle des banquets du palais de Koulouba dix-sept hôtes un peu spéciaux. Des « panafricains » partis de Conakry le 25 mai pour rallier la capitale malienne à pied. Cette randonnée pédestre d’un mois, pour parcourir 1 000 km, n’avait qu’un objectif : favoriser la renaissance d’une fédération Guinée-Mali qui s’élargira au reste du continent. Le rapprochement entre les deux pays s’est renforcé en janvier dernier après l’embargo économique imposé par la Cedeao à l’encontre de Bamako, que Conakry avait refusé d’appliquer.

À Lire Le Mali à la recherche d’alliés dans la sous-région

La levée de ces sanctions, le 3 juillet, ne semble pas entamer l’élan de coopération bilatérale. Un mois après, mercredi 3 août, une délégation de cinq ministres maliens (Affaires étrangères, Administration territoriale et Décentralisation, Transports et Infrastructures, Économie et Finances, Industrie et Commerce) arrivent à Conakry. Le lendemain, ils sont invités par le président de la transition guinéenne Mamadi Doumbouya à siéger au conseil des ministres hebdomadaire, au Palais Mohammed-V.

Nous sommes convaincus que les peuples malien et guinéen comprennent exactement la portée de cet événement

Quelques jours plus tôt, à Bamako, le célèbre artiste Salif Keïta, remettait au Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga un projet de « parachèvement de la fédération » Guinée-Mali destiné à Assimi Goïta. Cela en prélude à une semaine artistique et culturelle que l’auteur du titre Africa projette d’organiser à Kourémalé, à la frontière entre les deux pays.

Trois principaux axes de coopération