Politique

Macky Sall et Umaro Sissoco Embaló invités par Zelensky en Ukraine

Les présidents en exercice de l’Union africaine et de la Cedeao ont été conviés à se rendre à Kiev, en Ukraine, d’ici à la fin du mois d’août, par le chef de l’État, Volodymyr Zelensky.

Par
Mis à jour le 5 août 2022 à 14:27

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló lors de la visite de son homologue sénégalais Macky Sall, le 16 novembre 2021. © DR

Selon nos informations, le Sénégalais Macky Sall, en tant que président de l’Union africaine (UA), et le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embaló, actuellement à la tête de la Cedeao, ont été conviés à se rendre à Kiev, en Ukraine, afin de rencontrer Volodymyr Zelensky.

Ce déplacement n’a, pour l’instant, pas été confirmé par les deux présidents, contrairement à ce que nous écrivions dans une précédente version de cet article. L’Ukrainien et le Bissau-Guinéen, qui a confié à Jeune Afrique avoir accepté le principe de cette visite, avaient échangé par téléphone le 4 août au matin et évoqué un déplacement avant la fin du mois.

Une troisième voie africaine

Volodymyr Zelensky s’était exprimé le 20 juin devant l’organisation panafricaine lors d’une réunion virtuelle. Il y avait dénoncé l’agression russe et l’hostilité de Vladimir Poutine, avant de solliciter le soutien du continent africain face à l’atteinte à la souveraineté de son pays.

Auparavant, le 3 juin, Macky Sall avait rencontré Vladimir Poutine lors d’un déplacement très remarqué à Moscou, en compagnie du président de la commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat. Décidée à lutter contre la crise alimentaire provoquée par la guerre en Ukraine, l’UA a choisi d’adopter la neutralité dans ce conflit.

(*) Dans une première version de cet article, nous écrivions que Macky Sall et Umaro Sissoco Embaló étaient attendus à Kiev avant la fin du mois. À la suite de sa publication, la présidence sénégalaise a apporté un « démenti formel ». De fait, si les deux présidents ont bel et bien été conviés à Kiev, le président sénégalais n’a, pour l’instant, pas donné son accord.