Politique

Législatives au Sénégal : quand les résultats se font attendre

Quatre jours après les élections législatives du 31 juillet, il est toujours impossible de départager la majorité sortante et l’opposition. Alors que chacun des camps revendique la victoire, ce suspense pourrait durer jusqu’à la mi-août.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 4 août 2022 à 11:57

Macky Sall et Barthélémy Dias. © MONTAGE JA : Youri Lenquette pour JA ; Sylvain Cherkaoui pour JA

Si l’on en croit les leaders des principaux partis sénégalais, tout le monde a gagné. Depuis ce dimanche 31 juillet dans la soirée, en effet, les représentants des trois principales mouvances de l’opposition ou de la majorité ont successivement clamé avoir remporté les législatives de ce jour. Aminata « Mimi » Touré, la candidate nationale de la coalition présidentielle, l’assurait dès le soir du scrutin. Dans le même temps, Barthélémy Dias (maire de Dakar, et l’un des leaders de Yewwi Askan Wi – YAW) paradait dans Dakar, estimant lui aussi avoir ravi la victoire.

Quant à Karim Wade, depuis son exil à Doha, il a apporté, ce 3 août, sa pierre à l’édifice, assurant que l’inter-coalition de l’opposition, composée de Wallu Sénégal et de YAW, pouvait s’estimer victorieuse.

Beaucoup de bruit pour rien, donc, puisque, jusque-là, les résultats n’ont pas encore été officiellement proclamés.

Synthèse