Économie

Mika Diol, le start-upper qui veut démocratiser les distributeurs de billets via le mobile money

Depuis Atlanta où il réside, l’entrepreneur sénégalais développe un réseau de guichets automatiques de banque innovants. Il espère convaincre les agents du mobile money de participer à son développement, tout en leur offrant une nouvelle source de revenus.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 août 2022 à 14:51

Mika Diol, fondateur de Kalispot. © Kalispot © Kalispot.

Avec son bouc finement taillé, sa voix de baryton et sa boucle d’oreille, on pourrait croire que Mika Diol est un crooner de la soul. Il n’en est rien. Cet ingénieur et développeur sénégalais se dit plutôt adepte du reggae et n’hésite pas à mettre les mains dans les circuits électroniques afin de pousser les capacités de ses terminaux au maximum. « J’ai testé moi-même mes solutions en grillant deux-trois machines au passage », confie-t-il à propos des appareils KaliSpot, nom du réseau de distributeurs automatiques de billets qu’il souhaite déployer au Sénégal et dans le reste de l’Afrique de l’Ouest et centrale.

Le soutien de 500 Global

Loin des machines classiques déjà disponibles dans les quartiers d’affaires des grandes métropoles de la zone, celles de Mika Diol fonctionnent grâce à une connexion 3G et peuvent être raccordées à un panneau solaire si besoin. Elles intègrent surtout un logiciel capable d’identifier le service (banque, fintech, mobile money) de l’utilisateur afin d’adapter son système d’exploitation aux couleurs de la marque.

Pour soutenir le développement du réseau et devenir « le premier opérateur indépendant de guichets automatiques de banque [GAB] en zone francophone », Outsource Monetic Group, maison mère de KaliSpot que Mika Diol et son associé Ibrahima Diedhiou ont fondée en 2021 à Atlanta aux États-Unis, vient de lever des fonds auprès de 500 Global, un investisseur réputé de la Silicon Valley dont les ambitions africaines s’affichent clairement depuis un an.

À Lire Avec Mareme Dieng, l’investisseur californien 500 Global voit plus grand en Afrique