Société
Les 30 qui (re)font le Congo

Cet article est issu du dossier

Les 30 qui (re)font le Congo

Voir tout le sommaire
Société

Fatima Beyina-Moussa

Mis à jour le 26 août 2013 à 18:43

Directrice générale d’ECAir

C’est en septembre 2011 que Fatima Beyina-Moussa, l’une des filles de Pierre Moussa, ancien ministre congolais de l’Économie et du Plan, et actuel président de la commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), a été nommée directrice de la compagnie aérienne nationale Equatorial Congo Airlines (ECAir). Économiste formée en France, au Canada et aux États-Unis, la jeune femme a été consultante chez Ernst & Young au Congo, puis haut fonctionnaire à la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), avant de rejoindre le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) à New York. De retour au pays, elle devint ensuite conseillère à l’économie et aux réformes du ministère congolais des Finances, du Budget et du Portefeuille public où, dès 2007, elle travailla à la création d’un transporteur aérien national, avant d’assurer pour quelques mois, en 2010, la direction générale de la société publique Assurances et Réassurances du Congo.

Retour au sommaire du dossier : Société civile, culture, économie : les 30 qui font le Congo-Brazzaville