Société
Les 30 qui (re)font le Congo

Cet article est issu du dossier

Les 30 qui (re)font le Congo

Voir tout le sommaire
Culture

Jean-Claude Kakou

Journaliste à Télé Congo, 59 ans.

Mis à jour le 26 août 2013 à 18:10

Journaliste radio et TV, Jean Claude Kakou est diplômé de la prestigieuse école de Lille. © Baudouin Mouanda pour J.A.

Homme de télévision, Jean-Claude Kakou est l’un des journalistes congolais les plus connus. C’est à Brazzaville, où il est né en 1954, qu’il entreprend ses études primaires et secondaires. Après une licence en lettres à l’université de la capitale (future université Marien-Ngouabi), Kakou gagne la France et intègre l’École supérieure de journalisme de Lille, dirigée à l’époque par Hervé Bourges. Diplômé en 1980, il revient au Congo l’année suivante et commence sa carrière à la radio nationale. Mais c’est à la télévision que Jean-Claude Kakou se fera remarquer. Sous le règne du parti unique et du "socialisme scientifique", le journaliste n’a d’autre choix que de s’adapter à l’air du temps. Il sera longtemps le présentateur vedette du journal télévisé du soir, puis grand reporter pendant la première présidence de Denis Sassou Nguesso. Quand Pascal Lissouba arrive au pouvoir, Kakou se retrouve au placard, d’où il sort avec le retour de Sassou à la présidence. Tout en poursuivant sa carrière au sein de la télévision publique, il est également consultant en communication à la présidence et au ministère des Affaires étrangères. Son rêve : créer un jour sa propre chaîne.

Retour au sommaire du dossier : Société civile, culture, économie : les 30 qui font le Congo-Brazzaville