Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 30 qui (re)font le Congo»

Voir tout le sommaire
Société

Bélinda Ayessa

Bélinda Ayessa doit réconcilier les Congolais avec leur passé.

Bélinda Ayessa doit réconcilier les Congolais avec leur passé. © Baudouin Mouanda pour J.A.

Directrice du Mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza, 38 ans.

Dès sa nomination, Bélinda Ayessa – fille du ministre d’État Firmin Ayessa, directeur de cabinet du chef de l’État – savait qu’elle aurait un immense défi à relever. "Le mémorial a suscité beaucoup de polémiques, à cause du personnage de Savorgnan de Brazza, souligne sa directrice. C’était un humaniste, mais il représente aussi la colonisation. Il fallait réconcilier les Congolais avec cette période de leur histoire." D’où des campagnes organisées autour du mémorial et de ce qu’il symbolise. Une tâche qui n’était pas étrangère à cette communicante, née à Makoua (département de la Cuvette), en 1975. L’ancienne journaliste, un temps directrice et rédactrice en chef des Dépêches de Brazzaville, s’est évertuée à "donner une âme à l’édifice pour en faire un lieu de rencontres et d’activités culturelles et pour que la population se l’approprie". Le mémorial et son jardin ont donc accueilli concerts, expositions, représentations théâtrales, conférences et autres activités. Une manière aussi de montrer la richesse culturelle et artistique du pays, puisque ce sont les jeunes, et notamment les amateurs, qui se sont le plus approprié les lieux. Si le challenge est en partie relevé, Bélinda Ayessa reconnaît qu’il reste encore beaucoup à faire pour que le Mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza prenne toute sa dimension : il va être agrandi, avec la construction (financée par Unicongo) d’un amphithéâtre, d’un musée, d’une salle de conférences, d’une galerie d’art et de boutiques.

Retour au sommaire du dossier : Société civile, culture, économie : les 30 qui font le Congo-Brazzaville

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte