Société
Les 30 qui (re)font le Congo

Cet article est issu du dossier

Les 30 qui (re)font le Congo

Voir tout le sommaire
Société

Lydie Pongault

Directrice du musée-galerie du Bassin du Congo, 54 ans

Mis à jour le 26 août 2013 à 18:44

On peut être auditeur financier de formation et consacrer sa carrière à l’art. Une passion "qui s’est réveillée quand on m’en a donné l’occasion", confie Lydie Pongault. La pétillante quinqua dirige le musée-galerie du Bassin du Congo, à Brazzaville, et a été nommée en février 2013 conseillère du chef de l’État, chef du département de la culture et des arts. Son expérience à la tête de l’agence brazzavilloise du cabinet d’audit et d’expertise comptable GKM lui est évidemment précieuse pour gérer la galerie. Mais elle ne s’en tient pas là. Elle a ainsi conçu l’exposition "Kiébé-Kiébé", dont elle a choisi le thème éponyme (une danse initiatique de la Cuvette) et écrit l’argumentaire. Après avoir rencontré un vif succès dans la capitale congolaise, celle-ci sera présentée en novembre à Salvador de Bahia, au Brésil, et à Cuba en 2014.

Retour au sommaire du dossier : Société civile, culture, économie : les 30 qui font le Congo-Brazzaville