Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 30 qui (re)font le Congo»

Voir tout le sommaire
Société

Dieudonné Niangouna

Dramaturge, metteur en scène et comédien, 37 ans

Il est sans doute l’un des meilleurs représentants actuels de l’art scénique congolais. Né à Brazzaville en 1976, Dieudonné Niangouna est un artiste accompli, à la fois dramaturge, metteur en scène et comédien. Ancien de l’École nationale des beaux-arts de Brazzaville, il commence sa carrière en 1997, au moment même où son pays plonge dans la guerre civile. Il crée alors une troupe, Les Bruits de la rue, pour traduire en mots et en gestes le quotidien de ceux qui vivent la peur au ventre, otages d’un conflit qui les dépasse. Avec son verbe volcanique, Niangouna fait et défait le monde. Et la reconnaissance est au rendez-vous : ses textes sont présentés en lecture à la Comédie-Française, à Paris, en 2005. En 2007 et en 2009, deux de ses spectacles, Attitude clando et Les Inepties volantes, sont programmées au Festival d’Avignon, dont il a été cette année artiste associé aux côtés du metteur en scène français Stanislas Nordey. Lors de cette 67e édition, qui s’est déroulée du 5 au 26 juillet dans la cité des Papes, Dieudonné Niangouna présentait Shéda, sa dernière création, une pièce-poème écrite pour quatorze acteurs et musiciens venus, entre autres, de France, de Roumanie, du Congo et du Cameroun.

Retour au sommaire du dossier : Société civile, culture, économie : les 30 qui font le Congo-Brazzaville

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte