Politique

Aboubakar Siroma

Élu (Adamaoua), SDF

Depuis le début de l’année, Aboubakar Siroma, 43 ans, partageait son temps entre les commandes de boubous et de sarraus de son atelier de couture du quartier de Tongo, à Ngaoundéré, et la campagne pour les élections sénatoriales, pour laquelle il a sillonné sans relâche l’Adamaoua. Président du bureau et tête de liste du Social Democratic Front (SDF) pour la région, le taila (surnom affectueux donné aux tailleurs) a remporté haut la main le scrutin face à l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP). Fervent défenseur de l’équité sociale et de l’égalité homme-femme, ce père de famille nombreuse est réputé ne pas avoir sa langue dans sa poche. Mi-juin, il est déjà monté au créneau au sein de sa propre formation, s’indignant de ce que les sénateurs SDF de l’Ouest se soient approprié la présidence du groupe parlementaire ainsi que le strapontin de vice-président du Sénat concédé au premier parti d’opposition (qui a échu à Paul Tchatchouang).

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte