Actualités

Ouattara, Gbagbo, Bédié : et s’ils nous surprenaient ? par Marwane Ben Yahmed

Les trois monstres sacrés de la politique ivoirienne vont-ils renoncer à jouer le match retour en 2025 ? On se prend à rêver…

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 juillet 2022 à 09:40
Marwane Ben Yahmed

Par Marwane Ben Yahmed

Directeur de publication de Jeune Afrique.

© De g. à dr. : Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, à Abidjan, le 14 juillet 2022.

Abidjan, jeudi 14 juillet, en fin d’après-midi. Sur le perron du petit palais de la Présidence, le protocole est sur le qui-vive. Pour la première fois depuis la fin de 2010, Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ont rendez-vous pour une rencontre au sommet. Une rencontre historique selon la plupart des observateurs et des médias locaux, minutieusement préparée par les états-majors respectifs des trois monstres sacrés de la politique ivoirienne.

Décrispation

L’atmosphère est particulièrement détendue. Le chef de l’État et les deux anciens présidents se donnent l’accolade, sourient, se tiennent par la main comme d’anciens copains d’école qui ne se sont pas vus depuis des lustres et prennent plaisir à se retrouver pour évoquer le bon vieux temps. « La rencontre de ce jour a été une rencontre de retrouvailles destinée à renouer le contact et à échanger dans la vérité sur