Politique

L’OTAN débarque à Djibouti

| Par Jeune Afrique
Le président de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh.

Le président de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh. © AFP

Le président Ismaïl Omar Guelleh a donné son feu vert. L’Otan devrait enfin ouvrir un bureau à Djibouti.

Depuis une décennie, l’Otan s’intéresse à Djibouti en raison de sa position géostratégique. Pourtant, en dépit de la présence sur place de centaines de soldats et de marins dépêchés par plusieurs États membres afin de lutter contre la piraterie dans le golfe d’Aden et au large des côtes somaliennes, l’organisation n’y dispose pas d’un bureau de représentation. Cette lacune devrait être rapidement comblée. Le président Ismaïl Omar Guelleh a en effet donné son accord de principe à Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l’Otan, qui lui en a fait la demande, le 18 septembre à Bruxelles, en marge de la conférence des donateurs pour la Somalie.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte