Politique

L’Allemagne de Merkel reste fidèle au Rwanda de Kagamé

L’Allemagne a décidé de ne pas s’associer au concert d’accusations de la communauté internationale envers le Rwanda. Qui est suspecté de soutenir le M23 en RDC.

Par
Mis à jour le 4 octobre 2013 à 14:00

Alors que ses partenaires occidentaux durcissent le ton vis-à-vis du Rwanda depuis les accusations de soutien aux rebelles du Mouvement du 23-Mars dont ce pays fait l’objet, l’Allemagne ne s’associe pas à cette escalade verbale. Elle a certes officiellement suspendu son aide budgétaire générale, en juillet 2012, mais pour la convertir très vite en aide sectorielle, explique un diplomate européen. "J’incite le Rwanda à continuer de jouer un rôle constructif pour la paix et la sécurité", a ainsi déclaré Dirk Niebel, le ministre allemand de la Coopération, lors d’une visite à Kigali, en juin. De bonne source, Peter Fahrenholtz, l’ambassadeur d’Allemagne à Kigali, serait, à titre personnel, convaincu de la bonne foi du Rwanda en RDC.