Politique

RDC – Culte d’icône et quête de héros

À moins de dix-huit mois des élections générales, la présidentielle est dans toutes les têtes. Entre la candidature du sortant, Félix Tshisekedi, et celles des ténors de la politique, de nouveaux visages comme celui de Denis Mukwege pourraient-ils s’imposer ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 26 juillet 2022 à 16:29
Damien Glez

Par Damien Glez

Dessinateur et éditorialiste franco-burkinabè.

© GLEZ

Avec une dent couronnée pour toute dépouille de personnalité auréolée – celle de Patrice Émery Lumumba  -, la métonymie politique d’une procession païenne a réveillé, selon bon nombre d’observateurs, le patriotisme de la jeunesse congolaise. Avec de « profonds regrets » belges en guise d’excuses et un secrétaire d’État du Saint-Siège en guise de pape. Qu’importe et peut-être tant mieux. Mue par un nationalisme frotté d’internationalisme, l’Afrique francophone contemporaine perdrait à laisser le mot ultime de la réconciliation à un ancien colon et l’onction suprême à un souverain pontife, fut-il sensible à la théologie de la libération.