Politique

Algérie : coup de sirocco à l’état-major

Abdelaziz Bouteflika continue son remaniement des institutions militaires algériennes © AFP

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika continue son remaniement des institutions militaires, notamment avec la création d' une inspection générale de l'armée, présidée par le général Ben Ali Ben Ali.

Après les changements opérés au sein du commandement du Département Renseignement et Sécurité (DRS, services secrets) et le renforcement de la position du général Ahmed Gaïd Salah, qui cumule désormais les fonctions de chef d’état-major et de vice-ministre de la Défense, le président Abdelaziz Bouteflika ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Une inspection générale de l’armée, institution disparue depuis près d’un quart de siècle dont le dernier patron fut le défunt général Abdallah Belhouchet, va en effet être créée. C’est le général Ben Ali Ben Ali (72 ans), actuel chef de la Ve région militaire (Constantine) et vétéran de l’Armée de libération nationale (ALN), qui a été pressenti pour en prendre le commandement. Un remaniement au sein de l’état-major est en outre attendu. Toutes ces décisions devraient être annoncées le 1er novembre, à l’occasion du 59e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte