Médias

Abdellatif el-Mekki : l’ambitieux

| Par
Abdellatif el-Mekki.

Abdellatif el-Mekki. © Fethi Belaid/AFP

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l’élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Abdellatif el-Mekki, un ministre influent qui a des ambitions.

Ministre de la Santé et membre du conseil consultatif d’Ennahdha, il est l’un des dauphins du président du parti, Rached Ghannouchi. Secrétaire général de l’Union générale tunisienne des étudiants (UGTE), fondée par la mouvance islamique en 1985, Abdellatif el-Mekki, 51 ans, n’a jamais trahi les siens et fait partie du camp des "nationaux", ceux qui n’ont pu échapper à la répression et à la détention sous Ben Ali. Président du 9e congrès du mouvement islamiste, en juillet 2012, il s’est surtout distingué par son influence grandissante au sein du conseil consultatif et par son omniprésence dans les médias, où il défend, sous des dehors bonhommes, une ligne politique dure.

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte