Dossier

Cet article est issu du dossier «Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?»

Voir tout le sommaire
Médias

Habib Ellouze : faucon en chef

"Rached Ghannouchi doit quitter la vie politique." C’est l’une des saillies chocs dont le constituant d’Ennahdha Habib Ellouze, 60 ans, connu pour être proche des milieux salafistes, est friand. Ses outrances et son jusqu’au-boutisme sont tels qu’ils obligent souvent sa propre formation à prendre ses distances. Membre du conseil consultatif d’Ennahdha, il est le principal instigateur de la "marche des imams" de Sfax, son fief, en soutien au gouvernement dans le bras de fer qui l’oppose à l’UGTT. Opposé à la signature de la feuille de route élaborée par le quartet, Ellouze songerait, dit-on, à quitter le parti pour rejoindre des mouvements de prêche, tout en continuant d’oeuvrer à l’instauration de la charia comme source de législation et de s’opposer farouchement à la séparation de la religion et de l’État.

Retour au sommaire du dossier

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte