Dossier

Cet article est issu du dossier «Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?»

Voir tout le sommaire
Médias

Tunisie : Recoba, barbouze connection

Mohamed Amine Akid, alias Recoba. © Hichem

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Mohamed Amine Akid, le meneur des Ligues de protection de la révolution (LPR).

On reconnaît Mohamed Amine Akid, alias Recoba, 28 ans, à son chèche et à son éternel mégaphone. Meneur de la nébuleuse des Ligues de protection de la révolution (LPR), ce proche d’Ennahdha est de toutes les manifestations contre l’opposition, qu’il accuse d’incarner la contre-révolution. Inconnu au début de 2012, il se présente comme le dépositaire de l’héritage du 14 Janvier et dénie aux partis politiques toute légitimité. Intimidations, violence, appels à la haine… Les LPR ont cumulé les dérives et sont aujourd’hui dans le collimateur de la société civile et de l’opposition, qui réclament – en vain pour le moment – leur dissolution.

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte