Dossier

Cet article est issu du dossier «Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?»

Voir tout le sommaire
Médias

Rafaa Ben Achour : dans l’ombre de BCE

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Rafaa Ben Achour.

Juriste, ex-doyen de l’Université des sciences, des techniques et de médecine de Tunis, Rafaa Ben Achour, 61 ans, membre du comité élargi de Nida Tounes, a le goût des relations internationales, autour desquelles il a axé de nombreux travaux de recherche et une grande partie de son activité associative. Ministre délégué, puis ambassadeur de Tunisie au Maroc sous le gouvernement de Béji Caïd Essebsi (2011-2012), ce représentant d’une certaine élite est un proche de l’ex-Premier ministre de la transition et fondateur de Nida Tounes. Son action est essentiellement tournée vers le rapprochement de son mouvement avec différentes institutions étrangères et les prises de contact avec les autres partis politiques.

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte