Dossier

Cet article est issu du dossier «Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?»

Voir tout le sommaire
Médias

Oum Zied, l’indignée

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Oum Zied.

Neziha Rjiba, 63 ans, répondant au pseudonyme d’Oum Zied, est une éternelle révoltée. Cette militante démocrate historique, que certains surnomment la boussole de la révolution, manie le parler vrai sans détour et force le respect. Membre fondateur du Congrès pour la République (CPR), le parti du président Moncef Marzouki, elle a fini par en claquer la porte en février 2012 pour protester contre les dérives de la troïka gouvernementale. Sa plume acérée avait souvent suscité la colère de Ben Ali. Aujourd’hui, elle cloue au pilori aussi bien ses compagnons de route de trente ans que les islamistes.

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte