Dossier

Cet article est issu du dossier «Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?»

Voir tout le sommaire
Médias

Yadh Ben Achour, l’autorité morale tunisienne

Issus de la société civile, de la classe politique ou du monde des médias, ils auront marqué, par leur action ou par leur influence, la transition démocratique amorcée au lendemain de l'élection de la Constituante, il y a tout juste deux ans. Parmi eux, Yadh Ben Achour.

Éminent juriste, Yadh Ben Achour, 68 ans, ex-opposant à Ben Ali, a contribué à conduire la Tunisie à ses premières élections libres en présidant la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique. Depuis la fin de sa mission, en homme libre et en expert constitutionnaliste, il tempère, critique et remet les pendules à l’heure. Régulièrement consulté, cet érudit n’hésite pas à donner de la voix pour que le projet de Constitution soit porteur de démocratie et exempt d’empreintes idéologiques.

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte