Dossier

Cet article est issu du dossier «Qui sont les nouvelles stars de la vie politique tunisienne ?»

Voir tout le sommaire
Médias

Samir Taïeb, l’homme engagé

| Par

Malgré l’échec relatif des formations de gauche aux élections du 23 octobre 2011, le porte-parole d’Al-Massar (né de la fusion de trois partis progressistes, dont Ettajdid) est aujourd’hui une voix qui compte. Pondéré, Samir Taïeb, 55 ans, a beaucoup gagné en crédibilité grâce à un discours empreint de bon sens et à un engagement sans faille. Depuis l’assassinat de Chokri Belaïd, il est l’une des figures de gauche les plus populaires. Avec d’autres députés, il a suspendu son activité à la Constituante et a été l’un des piliers du sit-in du rahil, qui réclamait la démission du gouvernement. Fort de ce rôle, cet universitaire rompu à l’économie est désormais l’un des partenaires clés du dialogue national.

Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte