Politique

Algérie : le choix de Bouteflika pour la présidentielle

Les spéculations sur les intentions d'Abdelaziz Bouteflika vont bon train à Alger.

Les spéculations sur les intentions d'Abdelaziz Bouteflika vont bon train à Alger. © Fayez Nureldine / AFP

Selon les confidences d’un proche d’Abdelaziz Bouteflika, le président algérien n’aurait pas l’intention de rempiler pour un nouveau mandat, ni même de prolonger celui qu’il achève.

Stop ou encore ? Les supputations concernant un éventuel quatrième mandat d’Abdelaziz Bouteflika – ou sur une prolongation de deux ans de celui qu’il achève – vont bon train à Alger. L’intéressé lui-même se mure dans un silence… qui ne fait qu’entretenir la rumeur. Confidence de l’une des très rares personnalités à en avoir parlé avec lui : "Avant son accident vasculaire cérébral, il avait décidé de ne pas aller au-delà d’un troisième mandat. C’était très clair dans sa tête, même si, pour des raisons évidentes, il ne souhaitait pas faire connaître sa décision trop tôt. Je ne vois pas en quoi la détérioration de son état de santé pourrait l’inciter à revenir sur sa décision, au contraire."

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte