Économie

Burkina : Plus de 400 entreprises attendues à Africallia

Par
Mis à jour le 7 janvier 2014 à 16:09

L’édition 2014 du forum de développement des entreprises Africallia compte réunir plus de 400 entreprises du 26 au 28 février prochain. L’idée est de faire de la capitale burkinabè une plateforme de rencontres d’affaires pendant 48 heures.

Annoncé pour le 26 au 28 février prochain, le forum Africallia compte réunir 400 entreprises dont 240 sociétés ouest-africaines et 160 autres issues du reste du monde. Les organisateurs de l’édition 2014, qui se sont exprimés au cours d’une conférence de présentation le 7 janvier, veulent organiser une multitude de rendez-vous d’affaires en 48 heures.

Avec un taux de satisfaction de 89 % lors des précédentes éditions, Africallia veut permettre aux entrepreneurs de faire le tour du monde des affaires en 48 heures à Ouagadougou. Avec un budget estimé à 670 000 euros (environ 440 millions de F CFA), le forum vise à permettre aux participants de rencontrer une masse critique de partenaires potentiels pour le développement de relations stratégiques et commerciales. L’événement est placé sous le parrainage de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) qui soutient la promotion des petites et moyennes entreprises de la région.

158 inscrits

Le comité d’organisation annonce d’ores et déjà la participation de pays comme la France, la Belgique, l’Afrique du Sud, l’Inde, Taïwan, l’Egypte, le Nigeria, le Ghana. « Pour le moment, je peux dire que 158 entreprises se sont déjà inscrites dont 58 à Ouagadougou et 18 à Bobo-Dioulasso », explique Felix Sanon, chef du projet Africallia à la Chambre de commerce.

 

Lire aussi :

Burkina Faso : pleins feux sur les PME
Abel Somé (SCADD) : « Au Burkina, l’accent n’est pas assez mis sur l’industrialisation »
Jean-Michel Severino : « Les entrepreneurs africains sont des héros »

Deux panels thématiques sur le projet de pôle agro-industriel de Bagre et l’aéroport de Donsin sont prévus afin de mettre en avant les opportunités d’investissements au Burkina Faso.

« Nous savons que ce forum a un réel impact sur l’économie. En 2010, on avait 250 participants, en 2012, on a eu 400 entreprises », se réjouit Felix Sanon. La deuxième édition, tenue en 2012, avait en effet regroupé 531 participants, dont 415 entreprises issues de 14 secteurs d’activités (agroalimentaire, BTP, service, tourisme, etc). 4 549 rendez-vous d’affaires s’étaient tenus.