Politique

Côte d’Ivoire : un an après son retour, Laurent Gbagbo sur un fil

Après dix ans de démêlés judiciaires à la Cour pénale internationale, beaucoup d’inconnues planent sur les ambitions et la stratégie politique de l’ancien président, de nouveau absent du pays depuis un mois et demi.

Réservé aux abonnés
Par - à Abidjan
Mis à jour le 16 juin 2022 à 19:30

Laurent Gbagbo lors de la clôture du congrès constitutif de son nouveau parti, le Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), à l’hôtel Ivoire d’Abidjan, le 17 octobre 2021. Former Ivorian President Laurent Gbagbo waves to supporters after delivering his speech during the closure of the constituent congress of his new party Parti des Peuples Africains-Cote d’Ivoire (PPA-CI – African People’s Party – Ivory Coast) at the Hotel Ivoire in Abidjan, on October 17, 2021. – Laurent Gbagbo, with a decade-long exile behind him, this weekend embarks on a path he hopes will return him to Ivory Coast’s presidency at the helm of a new party © SIA KAMBOU/AFP

Dans l’effervescence de son retour en Côte d’Ivoire, portés par la clameur de milliers de partisans massés au bord des avenues, ses fidèles avaient annoncé leur intention de célébrer, chaque année, « la renaissance » de leur leader Laurent Gbagbo. Mais un an après l’accueil triomphal réservé à l’ancien président ivoirien sur le tarmac de l’aéroport d’Abidjan, ses supporteurs sont invités à patienter encore quelques mois. Repoussée à deux reprises, « la fête de la renaissance » a finalement été reportée au 31 mars 2023, jour de la confirmation de son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI) en 2021, où il était poursuivi pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité commis lors des violences qui avaient suivi la présidentielle de 2010.

À Lire Côte d’Ivoire : le nouveau parti de Laurent Gbagbo à l’épreuve du terrain

Car comment envisager l’organisation d’un tel événement sans le principal intéressé ? Laurent Gbagbo est absent du pays depuis un mois et demi. En Belgique depuis le 5 mai où réside toujours un de ses fils Raïs, né de sa relation avec sa compagne Nady Bamba, l’ancien président devait rentrer la semaine dernière en Côte d’Ivoire, avant de décider de prolonger son séjour « privé ».

Souriant et fatigué

Dans une courte vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on l’aperçoit souriant – fatigué disent ses détracteurs – entouré des stars du zouglou Yodé et Siro. « Son emprisonnement pendant huit ans l’a affecté, on ne va pas se le cacher », glisse un proche. L’ancien président est soumis à des contrôles médicaux en Europe. Quant aux rumeurs sur la difficulté à boucler le budget pour organiser les festivités, elles sont balayées d’un revers de la main par ses fidèles.

À Lire Laurent Gbagbo : Nady Bamba, Assoa Adou, Habiba Touré… Qui sont les fidèles de l’ancien président ivoirien ?