Économie

Sénégal : Grande Côte Opérations, un minier en pleine expansion

La filiale du géant français Eramet valorise depuis 2014 les sables minéralisés sur le littoral nord-ouest du pays. Galvanisée par ses résultats de 2021, elle lancera en août son nouveau plan de développement.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 25 juin 2022 à 15:05

Le site de GCO à Mboro, entre Dakar et Saint-Louis, où l’on extrait essentiellement du zircon et de l’ilménite. © Sylvain Cherkaoui pour JA

L’année 2021 a été particulièrement faste pour Grande Côte Opérations (GCO). Huit ans après son entrée en production effective, la filiale sénégalaise du groupe français Eramet a battu ses records, valorisant plus de 804 000 tonnes de concentrés de sables minéralisés (85% d’ilménite, 10% de zircon, le reste de rutile et de leucoxène), pour un chiffre d’affaires de 140 milliards de FCFA (214 millions d’euros) et un Ebitda positif de 67 milliards de FCFA.

Le marché européen reste le plus important client de GCO

Pour le directeur général, le Français Guillaume Kurek, arrivé il y a un an à peine, de tels résultats tiennent principalement à des performances opérationnelles internes et à une demande mondiale tirée par l’urbanisation, la construction et l’industrie. « D’abord, nos équipes ont été très performantes. Ensuite, la demande mondiale est très favorable, la croissance mondiale tire le marché. Certains de nos collègues producteurs de sables minéralisés ont rencontré quelques difficultés qui ont stressé le marché en 2021. Cela a généré des prix de vente favorables », analyse-t-il pour Jeune Afrique qu’il reçoit au siège social dakarois de l’entreprise.

À Lire Mines : les pays africains qui attirent les professionnels et ceux qui les rebutent

Le marché européen reste le plus important client de GCO, arrivent ensuite les États-Unis et l’Asie. Le zircon est principalement commercialisé en Europe, de même que l’ilménite, notamment auprès d’une filiale du groupe implantée en Norvège.

 Nouvelle unité de production