Société

Sénégal : le Just4U, jardin dakarois des délices

On y vient pour dîner, prendre un verre et s’enivrer de musique live. Côté cour ou côté scène, le Just4U est un régal pour les amateurs de bons petits plats, d’art et de mbalax.

Par - Nicolas LY
Mis à jour le 6 décembre 2013 à 15:05

L’établissement est situé sur l’avenue Cheikh-Anta-Diop. © SYLVAIN CHERKAOUI pour J.A.

Le Just4U possède un charme particulier qui le distingue des autres établissements de la capitale. Loin des bars-restaurants classiques et de leurs décibels assourdissants, il cultive le concept de "restaurant-jardin" dans un espace vert et aéré. Son ambiance, son décor et sa situation exceptionnelle (sur l’avenue Cheikh-Anta-Diop, en face de l’université) en font un lieu de passage obligé pour les Dakarois. Intellos, artistes et chefs d’entreprise s’y côtoient. Les uns pour parler affaires ou débattre de l’actualité autour de plats biens garnis, les autres pour profiter du coin bar et siroter un cocktail de bissap ou de bouye en grignotant de l’arachide grillée et des pastels. Le tout accompagné de musique lounge sous une lumière tamisée.

Ndèye Khady Fall est une habituée de ce havre de la restauration – qui peut assurer jusqu’à 250 couverts par service. "Le cadre est agréable, le lieu accueillant, explique la trentenaire. J’y viens presque tous les soirs pour dîner ou boire un verre avec des amis, en écoutant de la bonne musique." Côté culinaire, les spécialités régionales restent les plus prisées, l’établissement offrant un large éventail des meilleures saveurs ouest-africaines. On peut déguster de l’attiéké, de l’aloko, du poulet kédjénou, du yassa ou du poisson braisé… Autant de classiques exécutés avec un certain brio.

Come-back de Baobab Orchestra

Mais la meilleure recette du Just4U, c’est sa scène musicale. À son ouverture il y a dix ans, le restaurant privilégiait le style acoustique et le jazz, pour accompagner les clients pendant le dîner. Aujourd’hui, il est l’un des rares de Dakar à offrir un programme musical éclectique en live tous les soirs. Le résultat ne s’est pas fait attendre. "On a voulu se diversifier pour satisfaire une partie de la clientèle qui le demandait, en faisant jouer des groupes de mbalax, explique Mohamadou Dème, propriétaire et gérant de l’établissement. Nous sommes aussi allés chercher les musiciens de groupes mythiques, qui ne jouaient plus depuis très longtemps."

Et c’est donc au Just4U que Baobab Orchestra, qui a marqué la génération d’après l’indépendance, le Number 1 et le Xalam 2 ont fait leur come-back. Le Positive Black Soul, l’un des groupes précurseurs du rap au Sénégal dans les années 1990, y est également remonté sur scène. "En faisant jouer ensemble Didier Awadi et Doug Tee alors qu’ils sont séparés, nous avons fait renaître le groupe lors d’une soirée vraiment spéciale", raconte Mohamadou Dème. De grands moments, qui ont permis, aussi, d’augmenter la fréquentation côté restaurant.

Outre les artistes locaux, le Just4U accueille régulièrement les stars et groupes du continent qui font escale à Dakar : Salif Keita, Morgan Héritage, Koffi Olomidé, Bembeya Jazz, Tiken Jah Fakoly… Et, l’art suscitant l’art, ce jardin extraordinaire est également devenu un espace culturel à part entière, où de jeunes artistes peintres et plasticiens exposent leurs oeuvres.