Politique

Présidentielle ivoirienne : Youssouf Bakayoko s’agite pour rempiler à la tête de la CEI

La nouvelle Commission électorale indépendante (CEI), chargée d’organiser la présidentielle ivoirienne de 2015, est l’objet de toutes les convoitises. Parmi les prétendants pour la diriger, Youssouf Bakayoko, président sortant de l’ancienne commission et ancien ministre des Affaires étrangère de Laurent Gbagbo.

Par
Mis à jour le 4 décembre 2013 à 17:31

L’ancien ministre des Affaire étrangères, Youssouf Bakayoko. © AFP

C’est une nouvelle Commission électorale indépendante qui sera chargée d’organiser la présidentielle ivoirienne de 2015, le mandat de la précédente – qui aura duré six ans – arrivant à son terme. Et déjà les luttes d’influence battent leur plein. Désireux d’être reconduit à la présidence, Youssouf Bakayoko, ancien ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo et membre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), fait du lobbying dans toute la sous-région. Fin novembre à Ouagadougou, il a notamment rencontré le président Blaise Compaoré, dont il espère bien obtenir le soutien.

>> À lire aussi : Quand Bédié ouvre le bal des prétendants