Dossier

Cet article est issu du dossier «Afrique - France : comme on se retrouve !»

Voir tout le sommaire
Politique

Sommet de l’Élysée : où étaient les femmes ?

Ellen Johnson-Sirleaf (Liberia) et Joyce Banda (Malawi).

Ellen Johnson-Sirleaf (Liberia) et Joyce Banda (Malawi). © AFP/Montage J.A.

Ellen Johnson-Sirleaf et Joyce Banda, les deux seules femmes chefs d’État d’Afrique, n’ont pas fait le déplacement du Sommet de l’Élysée, les 6 et 7 décembre à Paris. Pour des raisons bien disctinctes.

On ne l’avait pas remarqué – et il l’aurait fallu -, mais les deux seules femmes chefs d’État d’Afrique étaient absentes du sommet de l’Élysée, les 6 et 7 décembre. Joyce Banda, du Malawi, a sans doute estimé que Paris était un peu trop éloigné de Lilongwe. Mais dans le cas de l’emblématique Ellen Johnson-Sirleaf, du Liberia, il s’agissait clairement d’une bouderie. Celle qui fut la première présidente africaine élue s’est en effet rendue à deux reprises en France depuis 2007. Mais, en dépit de leurs promesses, ni Nicolas Sarkozy ni François Hollande ne lui ont rendu la politesse, à Monrovia. Elle n’a pas apprécié et a tenu à le faire savoir. Les temps changent.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte