Politique

RDC : le prévenu François Beya face aux juges

Le procès de l’ancien conseiller sécurité de Félix Tshisekedi s’est ouvert ce vendredi 3 juin devant la Haute cour militaire. François Beya est apparu « serein », vêtu de la veste de prisonnier.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 3 juin 2022 à 18:23

François Beya, ancien conseiller sécurité de Félix Tshisekedi. © DR

L’audience n’aura duré que quelques minutes, mais l’image marquera sans nul doute les esprits. Hier encore si puissant, François Beya est apparu vêtu de la veste bleue électrique aux liserés jaunes traditionnelle des prisonniers devant la Haute cour militaire, qui siégeait pour l’occasion sous des tentes blanches au sein même de Makala, la grande prison de Kinshasa.

À Lire RDC : ce que la justice reproche vraiment à François Beya

Une audience sans observateur – la presse n’ayant pas été autorisée -, qui s’est essentiellement employée à des formalités. La Cour a procédé à l’identification des prévenus présents, à l’enregistrement des avocats, à la lecture des charges et à l’audition des exceptions de la défense, dont certaines ont été acceptées par le Ministère public. Les avocats de François Beya ont notamment demandé une remise en liberté provisoire de leur client, avant que la séance soit levée pour une semaine.

Selon des personnes présentes,