Politique

Maroc : naissance de Moulay Abdeslam, fils du prince Moulay Rachid

Marié en 2014 à Lalla Oum Kelthoum Boufarès, le frère du roi Mohammed VI vient de devenir père pour la deuxième fois.

Mis à jour le 2 juin 2022 à 18:15

Le prince Moulay Rachid avec son second fils. © MAP

La famille royale marocaine vient de s’agrandir avec la naissance, ce mercredi 1er juin, d’un enfant au sein du foyer du prince Moulay Rachid, frère du roi Mohammed VI.

Né de l’union de Moulay Rachid avec Lalla Oum Kelthoum Boufarès – fille de Moulay El Mamoun Boufarès, ancien gouverneur de Marrakech-Médina, mais surtout fils de l’une des sœurs de Mohammed V –, le nouveau-né, quatrième dans l’ordre de succession, est un petit garçon qui a été baptisé, conformément à la tradition, par le monarque lui-même, qui « lui a donné le nom de Son Altesse le Prince Moulay Abdeslam », comme indiqué dans le communiqué du porte-parole du Palais.

Un prénom dans la droite ligne de l’héritage alaouite, puisqu’il a été porté, entre autres, par un des fils cadets du sultan Moulay Youssef (l’arrière grand-père de Mohammed VI), mais aussi par l’un des enfants de Mohammed III, prince érudit dont les talents de diplomate avaient contribué à résister aux tentatives d’occupation du royaume par Napoléon Bonaparte au début du XIXe siècle.

Deuxième dans l’ordre de succession, juste après le prince héritier Moulay El Hassan, Moulay Rachid devient ainsi père pour la seconde fois, son fils aîné, Moulay Ahmed, étant né en 2016.

Comme le veut la coutume marocaine, cet heureux événement sera suivi d’une cérémonie de baptême, qui se tient le septième jour après la naissance. En revanche, aucune information n’a filtré pour le moment sur la tenue de festivités à une échelle plus large.