Politique

Wagner en Centrafrique : entre pénuries et mines d’or, la mission contrariée des mercenaires de Poutine

Depuis son déploiement au Mali et le début de la guerre de la Russie en Ukraine, le groupe Wagner a été contraint de revoir son organisation en Centrafrique. Plongée dans le quotidien des mercenaires de Vladimir Poutine et de Faustin-Archange Touadéra.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 2 juin 2022 à 16:35

Des mercenaires russes lors d’un meeting du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, au stade UCATEX, en prévision des élections présidentielles de décembre 2020. © Nacer Talel/Anadolu Agency via AFP

L’offensive russe dans l’est de l’Ukraine va-t-elle bouleverser les plans du groupe Wagner en Afrique ? En Centrafrique, où ces mercenaires ont établi dès 2018 leur première base d’importance, de nombreux changements sont en tout cas observés ces derniers mois. Selon nos informations, les effectifs des supplétifs à majorité russe ont ainsi été divisés en quelques mois par deux, passant d’environ 2 500 hommes à 1 200 aujourd’hui.

D’après une source sécuritaire, les premiers départs ont eu lieu en décembre 2021 vers le Mali, nouveau théâtre d’opération de la nébuleuse de Evgueni Prigojine, oligarque proche de Vladimir Poutine. Mais, selon les services de renseignement occidentaux, un nombre plus important de combattants a quitté Bangui entre mars et avril, soit quelques semaines après le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine, où les mercenaires ont été appelés en renfort par Moscou.

Si Wagner reste bien présent en Centrafrique, les récents développements ont contraint le groupe à concentrer ses efforts autour de la capitale, Bangui. Selon des sources locales, Wagner y assure toujours la sécurité du président Faustin-Archange Touadéra, du Premier ministre Félix Moloua et, entre autres, du ministre de la Défense Jean-Claude Rameaux-Bireau. Ce dernier est l’une des personnalités les plus proches du commandant local de Wagner, Vitali Perfilev, lequel dispose d’un bureau à deux pas du palais présidentiel.

À Lire Wagner au Mali : enquête exclusive sur les mercenaires de Poutine

Toujours chez eux au supermarché de Bangui…