Économie

Maroc : comment l’enseigne de prêt-à-porter Marwa veut s’imposer hors des frontières du royaume

Après avoir quitté la Tunisie et l’Égypte, la marque marocaine de prêt-à-porter féminin oriente son expansion vers la France et l’Afrique de l’Ouest. Pour financer sa stratégie, l’entreprise s’apprête à ouvrir son capital à un nouveau fonds d’investissement.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 juin 2022 à 09:48

À Abidjan, le magasin Marwa, ouvert en partenariat avec une entrepreneuse d’origine marocaine, connaît un franc succès. © Marwa

Dans un secteur marqué par la concurrence, l’inflation et l’envolée des coûts logistiques, Marwa fait figure d’exception. Implantée au Maghreb et au Moyen-Orient, où elle compte plus de 80 magasins, la célèbre marque marocaine de prêt-à-porter part désormais à la conquête de l’Afrique de l’Ouest et la France.

Après avoir tâté le terrain, en ouvrant deux boutiques à Abidjan et à Marseille, Karim Tazi, le fondateur et PDG de Folly Fashion, l’entreprise qui porte l’enseigne de vêtements féminins, entend désormais passer à la vitesse supérieure. « À Abidjan et à Marseille, la marque connaît un vrai succès », se félicite-t-il.

À Lire Textile : le marocain Marwa impose sa griffe dans le monde arabe

Échec commercial en Égypte et en Tunisie