Économie

Ecobank active la recherche de son futur CEO

Lors de sa 34e Assemblée générale, à Abidjan, le groupe panafricain a approuvé le versement de 40 millions de dollars de dividendes, une première depuis 2016. Un point d’orgue pour Ade Ayeyemi, dont le mandat s’achève cette année. La course à sa succession est désormais engagée.

Réservé aux abonnés
Par - envoyé spécial à Abidjan
Mis à jour le 25 mai 2022 à 19:10

Ade Ayeyemi, lors de la 34e Assemblée générale du groupe Ecobank, à Abidjan, le 25 mai 2022.. © ETI

« Nous n’avons pas choisi la voie de la facilité », a expliqué ce 25 mai Ade Ayeyemi devant plus d’une centaine de participants présent à l’hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, pour la grand-messe des actionnaires d’Ecobank, organisée en format hybride cette année. Aux commandes depuis septembre 2015, le DG nigérian d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI), transfuge de Citi, a supervisé une transformation intense de la banque panafricaine, dans un contexte des plus difficiles.

Parmi les challenges auxquels il a dû faire face figurent : l’héritage complexe de l’acquisition d’Oceanic Bank au Nigeria, qui a alourdi de créances en souffrance le portefeuille de la filiale de Lagos, la chute des prix des matières premières durant la seconde moitié des années 2010, suivis de la crise du Covid-19 – « un évènement de cette ampleur n’arrive qu’une fois tous les cent ans », a rappelé Ade Ayeyemi.

À Lire Ade Ayeyemi (Ecobank) : « En tant qu’Africains, notre détermination doit rester inflexible »