Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Voir tout le sommaire
Archives

Les 50 qui font le Maroc : Anas Sefrioui

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… « Jeune Afrique » dresse la liste des 50 personnalités les plus influentes du pays. Parmi eux, Anas Sefrioui, 56 ans, PDG d’Addoha.

Selon le magazine Forbes, sa fortune est estimée à 1,3 milliard de dollars (950 millions d’euros). L’un des hommes les plus riches du royaume a pourtant quitté l’école à l’âge 15 ans, sans baccalauréat. Sous l’impulsion de son père, un exploitant minier, il se lance dans l’immobilier en 1987 et crée Addoha, avec succès : il est le numéro un du secteur depuis plusieurs années et a réalisé un chiffre d’affaires de 1,96 milliard de dirhams (170 millions d’euros) en 2012. Depuis deux ans, le milliardaire a fait du sud du Sahara une priorité de développement : après la Côte d’Ivoire et le Sénégal, c’est le Congo-Brazzaville qui a choisi l’expertise du groupe pour la construction de logements sociaux. Père de trois enfants, il est aussi un grand amateur d’art et d’architecture.

>> Retour au sommaire

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Maroc en 2014»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte