Actualités

Guinée : les dessous de la nouvelle évacuation d’Alpha Condé

Rentré d’Abu Dhabi le 8 avril sur ordre de Mamadi Doumbouya, l’ancien président est reparti se faire soigner à l’étranger. Direction cette fois la Turquie. Explications.

Réservé aux abonnés
Par - à Conakry
Mis à jour le 25 mai 2022 à 12:45

Alpha Condé, le 12 octobre 2020. © CAROL VALADE/AFP

Renversé le 5 septembre, Alpha Condé a de nouveau quitté la Guinée, ce 21 mai. L’avion qui le transportait a atterri à Istanbul, en Turquie, en fin de journée. Un communiqué de la junte au pouvoir à Conakry, diffusé la veille au soir, avait annoncé « que le professeur Alpha Condé se rend[ait] à l’étranger pour des rendez-vous médicaux ».

Selon le texte lu par la lieutenante-colonelle Aminata Diallo, porte-parole du Comité national de rassemblement pour le développement (CNRD), cette décision est motivée par le souci du « respect de la dignité et de l’intégrité de l’ancien président », mais aussi par « des raisons humanitaires ». Elle a été prise en « parfaite conformité » avec les procédures judiciaires par ailleurs intentées contre Alpha Condé, ont insisté les autorités de Conakry.

À Lire Exclusif – Guinée : l’histoire secrète de la chute d’Alpha Condé, par François Soudan

Deuxième évacuation