Télécoms

Orange rachète le spécialiste de la cyberdéfense Atheos

| Par Jeune Afrique
Yannick Decaux est le directeur des ventes pour l’Afrique subsaharienne d’Orange Business Services.

Yannick Decaux est le directeur des ventes pour l'Afrique subsaharienne d'Orange Business Services. © OBS

L’acquisition par Orange Business Services (OBS) de Atheos, la société française de cyberdéfense, renforce sa position de leader sur le marché européen. Elle souligne également l’importance croissante de la sécurité informatique pour les entreprises du continent africain où la filiale de l’opérateur télécoms français est présente dans 40 pays.

Orange Business Services (OBS), filiale dédiée aux entreprises de l’opérateur Orange présente dans 220 pays dont 40 en Afrique, a annoncé l’acquisition d’Atheos, la société française de cyberdéfense, renforçant sa position de leader européen sur le marché des services de sécurité. À l’occasion de cette opération, OBS crée une nouvelle division dénommée Orange Cyberdefense qui réunira à la fois les compétences d’Atheos et celles d’OBS. Les détails de la transaction n’ont pas été communiqués.

Cyber-attaques

Créée en 2002, Atheos est un pionnier de la gestion des identifications et de la sécurité informatique sur le marché français. La société emploie 130 experts et travaille avec un grand nombre groupes français du CAC 40. Ses domaines de compétences vont de la gestion des accès informatiques, à la récupération de données en passant par l’identification des failles de sécurité, la détection des cyber-attaques et la gestion de crise. L’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en 2012.

Lire aussi :

Afrique du Sud : Orange toujours à la poursuite d’une fréquence mobile
Côte d’Ivoire : la piraterie informatique coûte 16 millions de dollars à Microsoft
La révolution numérique en Afrique : les leaders, les suiveurs et les sous-classés

Gestion de la sécurité

Selon Mark McCallum, directeur Afrique d’OBS à Johannesburg la gestion de la sécurité est primordiale pour les marchés africains et sud-africains notamment dans les secteurs des services financiers et miniers.

« La sécurité et la gestion des identifications sont très importants pour nos clients. Nous avons plusieurs gros comptes à qui nous offrons des services de sécurité, de la simple prestation à la gestion complète de leur périmètre de protection, et nous allons bien évidemment les faire bénéficier de la consolidation de notre savoir-faire dans ce domaine » a-t-il déclaré.

En Afrique, cette acquisition a lieu alors qu’OBS a régionalisé son organisation pour mieux servir son portefeuille de clients. Un changement notamment matérialisé par l’arrivée il y a quelques mois de Yannick Decaux en tant que directeur Afrique du Sud et directeur des ventes pour l’Afrique subsaharienne. OBS, dont le portefeuille de clients compte 3 750 multinationales, emploie plus de 1750 salariés sur le continent notamment dans ses implantations basées en Egypte, à Maurice et en Afrique du Sud.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer