Économie

De Singapour à la Silicon Valley, le roadshow de la RAM pour dessiner l’aviation de demain

Comptant sur l’écosystème des start-up pour améliorer l’expérience client, optimiser les processus internes ou développer les services auxiliaires, la Royal Air Maroc amorce sa révolution 3.0.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 17 mai 2022 à 19:09

Abdelhamid Addou est le PDG de la Royal Air Maroc depuis 2016. Abdelhamid Addou PDG de Royal Air Maroc © Guillaume Molle pour JA

Après l’Université Mohammed VI-Polytechnique le 27 avril, et Palo Alto, au coeur de la Silicon Valley, le 11 mai, le PDG de la Royal Air Maroc, Abdelhamid Addou, était à Singapour, ce 17 mai, pour le lancement de son programme « Open innovation ». Un roadshow à la rencontre d’étudiants, de chercheurs et de start-uppers, qui le mènera ensuite à Genève, le 20 mai.

L’idée, pour la RAM, est de solliciter l’écosystème tech pour identifier des opportunités d’innovations permettant d’améliorer l’expérience client, de générer des revenus ou encore d’accroître l’efficacité opérationnelle de la compagnie. Du 6 au 10 juin, quatorze porteurs de projets seront présélectionnés et se verront proposer séances de présentations, de coaching et de team building, dont doivent ressortir six projets à coconstruire et à déployer via un incubateur installé au sein même d’un Boeing 747 de la RAM.

À Lire Total – InTouch : le récit à deux voix d’un partenariat entre multinationale et start-up

Virage digital