Politique

Tunisie : le tout nouveau cercle rapproché du président Kaïs Saïed

Depuis qu’il s’est arrogé la quasi-totalité des pouvoirs, le président tunisien s’appuie plus que jamais sur un cercle de fidèles pour promouvoir son projet de démocratie directe.

Réservé aux abonnés
Par - à Tunis
Mis à jour le 29 mai 2022 à 16:15

La nouvelle garde rapprochée de Kaïs Saïed. © Montage JA

La prise en main du pouvoir par Kaïs Saïed, le 25 juillet 2021, a fait évoluer la composition de son cercle rapproché avec le départ de certains conseillers et conforté deux hommes dans leur rôle de vigie : le conseiller diplomatique Walid Hajjem et le directeur de la sécurité présidentielle, Khaled Yahyaoui. Un chambardement auquel ont échappé les plus fidèles soutiens du président, qui se consacrent tous à la réussite du lancement d’une IIIe République.

Un projet ambitieux servi par des hommes biberonnés aux idées d’extrême gauche des années 1970. S’ils sont parfois inconnus, ils n’en demeurent pas moins les indispensables promoteurs de la mise en place d’un nouveau système politique dont les contours sont encore flous.