Économie

Jean-Louis Menann-Kouamé : « Notre succès s’appuie sur celui d’Orange Money »

Alors qu’Orange Bank Africa ne dispose toujours pas des agréments l’autorisant à se lancer au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso, son directeur général expose les avancées de la banque digitale africaine d’Orange en Côte d’Ivoire, où elle a déjà séduit 800 000 clients.

Réservé aux abonnés
Par - Envoyé spécial à Abidjan
Mis à jour le 10 mai 2022 à 16:37

Jean-Louis Menann-Kouamé a pris ses fonctions de directeur général d’Orange Bank en Afrique le 1er janvier 2020. © DR

Près de deux ans après sa prise de fonction à la tête d’Orange Bank Africa (OBA), l’Ivoirien Jean-Louis Menann-Kouamé souhaite mettre en avant la solidité de sa banque digitale, que l’opérateur télécoms français a lancé en juillet 2020 avec son partenaire NSIA, actionnaire à hauteur de 25 %. Au début de l’aventure, pourtant, les ambitions annoncées d’OBA étaient bien plus importantes qu’elles ne le sont aujourd’hui. La banque digitale africaine, présidée par Paul de Leusse, directeur d’Orange Bank en Europe, souhaitait atteindre le nombre de 10 millions de clients d’ici à 2025 grâce à un lancement rapide au Sénégal puis au Mali et au Burkina Faso.

Face à un processus d’agrément auprès de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) plus long que prévu, ces objectifs n’ont pas été atteint puisque le service comptait fin mai 2022, 800 000 clients en Côte d’Ivoire, son unique