Économie

Algérie, Maroc, Kenya : KFC met les bouchées doubles en Afrique

En discussion pour s’implanter en Algérie, la célèbre chaîne de poulet frit maintient son rythme d’ouverture de restaurants sur le continent. Malgré l’érosion du pouvoir d’achat et la forte concurrence locale, le groupe américain a confiance en sa recette pour rester numéro un.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 3 mai 2022 à 17:16

Sur le continent, KFC est présent dans 25 pays à travers plus de 1 300 points de vente. Ici à Cape Town, en Afrique du Sud. © Mike Hutchings/REUTERS

Dix ouvertures prévues au Maroc d’ici à la fin de l’année, discussions en Algérie en vue d’une future implantation, renforcement des activités en Afrique de l’Est et de l’Ouest… Malgré les pressions actuelles sur le pouvoir d’achat africain, la chaîne américaine Kentucky Fried Chicken (KFC), connue pour son poulet frit, maintient de grandes ambitions sur le continent.

« KFC est en permanence à la recherche d’opportunités pour étendre ses opérations », confirme la marque appartenant comme Pizza Hut et Taco Bell au groupe de Louisville Yum! Brands. Ce dernier, comptant 53 000 restaurants dans le monde dont plus de 26 000 KFC, a réalisé 6,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021.

Leader sur le continent