Politique

Affaire Sonko au Sénégal : Mamour Diallo, celui par qui le scandale arrive

L’ancien directeur des Domaines, engagé dans un bras de fer judiciaire avec Ousmane Sonko portant sur plus de 90 milliards de F CFA, a-t-il cherché à tirer parti de la plainte pour viol visant l’opposant ?

Réservé aux abonnés
Par - à Dakar
Mis à jour le 1 mai 2022 à 18:51

Ousmane Sonko et Mamour Diallo. © Montage JA : Youri Lenquette pour JA ; DR.

Dans le huis clos de l’affaire Sweet Beauty, du nom du salon de massage où officiait la jeune Adji Sarr jusqu’à sa plainte pour viol contre l’opposant Ousmane Sonko en février 2021, un protagoniste improbable se retrouve désormais sur la sellette.

Ancien directeur des Domaines, président du mouvement politique Dolly Macky, qui soutient le chef de l’État, et candidat malheureux à la mairie de Louga aux locales de janvier, Mamadou Mamour Diallo est devenu, à son corps défendant, un témoin important dans ce dossier judiciaire qui, depuis plus d’un an, est susceptible de modifier en profondeur le paysage politique sénégalais.

Enregistrement controversé

Au début d’avril, un enregistrement audio fuitait dans les médias nationaux, faisant tache d’huile sur les réseaux sociaux. Dans cette conversation en wolof de qualité très médiocre, enregistrée à la dérobée et qui nécessiterait une expertise en bonne et due forme pour pouvoir être authentifiée, un homme et une jeune femme évoquent l’affaire Sonko en des termes pour le moins ambigus.

« Nous ne t’abandonnerons jamais, assure l’homme. Tu es notre fille. Je ne te promets pas la lune, mais je ferai ce que je t’ai dit : après le procès [d’Ousmane Sonko], je te ferai confectionner un passeport [diplomatique] pour que tu quittes le pays. Je l’ai dit et je vais le faire. Mais actuellement, sachant où en est le dossier, on ne peut pas te faire ce passeport. Même l’État ne peut pas le faire. »