Politique

Réélection d’Emmanuel Macron : ce qu’il envisage pour l’Afrique

Avant son investiture, le 13 mai, le président français travaille à une réorganisation de son dispositif diplomatique. Avec une attention particulière portée au continent et à sa cellule africaine, dirigée par Franck Paris.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 avril 2022 à 11:58

Le président Emmanuel Macron, à Paris, le 27 avril. National tribute to french actor Michel Bouquet in the courtyard of the Invalides, in the presence of French President Emmanuel Macron in Paris, France on April 27, 2022. © David Niviere/POOL/REA

Réélu pour un second quinquennat le 24 avril, Emmanuel Macron sera officiellement de nouveau investi avant le 13 mai. Ses équipes diplomatiques, elles, sont déjà en train de plancher sur la poursuite de sa politique africaine, dont un des objectifs affichés est de renouveler les relations entre la France et les pays du continent. Pour la mener, le chef de l’État s’était jusqu’à présent appuyé sur Franck Paris, son conseiller Afrique, et l’adjointe de celui-ci, Marie Audouard. Poursuivront-ils leur mission lors de ce nouveau mandat ?

Nouveau ministère